jeudi 20 avril 2017

dimanche, je vais voter

Eh ouais chers lecteurs. On va en parler. J'en parle 3 jours avant volontairement. Car je pense qu'il est difficile d'avoir une idée précise pendant ces présidentielles. Tout va se jouer maintenant. Bah oui, imagine qu'on aurait appris entre temps que Fillon était un escroc et que Le Pen une raciste. Sait-on jamais ? Je ne vais pas vous dire pour qui je vais voter, mais pourquoi je vais voter (et pour quoi). Au fond, je m'en fous un peu qu'on baisse le montant de ma taxe d'habitation. J'habite à Saint-Malo et même si on baisse ma taxe d'habitation, elle continuera à être hors de prix. Pourquoi ? Parce que lorsqu'on dit qu'on va "baisser" une taxe en France, on ne la baisse pas de 50% mais de 7%. Trop aimable. Ce genre de sujet ne m'intéresse pas. Je sais qu'avec des promesses comme ça, je ne vais pas mourir. Ma vie ne va pas s'en trouver changée si cette année je peux me payer un hôtel 3* au lieu d'un hôtel 2* lors de mes prochaines vacances. Mon pouvoir d'achat n'est pas un grand sujet. Je paye des taxes et des impôts, j'en suis ravie car c'est la solidarité, c'est une façon d'aider des gens, des associations, de vivre dans un pays avec des belles routes (ahahahahahah).

mardi 18 avril 2017

Lecture #71

Je suis tombée sur cette bande-dessinée un peu par hasard. J'ai tout de suite été attirée par la couverture, les couleurs, le dessin et le titre qui me rappelait bien l'esprit des derniers albums de Pénélope Bagieu (Culottées 1 et Culottées 2). Pas du tout répétitif, ce livre vient très bien en complément des Culottées pour les amateurs et amatrices d'histoires de femmes qu'on a oublié de citer dans les livres d'histoire. Ce coup-ci, il y a ma précieuse Simone de Beauvoir. C'est aussi pour ça que je l'ai acheté. Passion Simone. Le format est sympa dans le sens où c'est "une page, une femme" avec une demie-page de bande-dessinée et une demie-page de texte biographique. Il y a des femmes connus (Tina Turner par exemple, ou la présentatrice Oprah Winfrey, Marie Curie, Lady Di) mais il y a aussi des personnalités dont je n'avais jamais entendu parler. Comme par exemple, l'actrice (Linda Lovelace) du premier film érotique à avoir eu du succès (Gorge Profonde, 1972).

vendredi 14 avril 2017

mes bonnes adresses à saint-malo


Cette semaine se termine sur Saint-Malo avec le meilleur du meilleur. Mes bonnes adresses. Mais attention, ce ne sont pas des paroles en l'air. Ces endroits sont cool, je les aime. Et en plus, aucun ne se trouve dans intramuros. Bah oui, sortez de votre zone de confort ! Devenez malouin ! Voici les 4 endroits que je préfère. J'y vais d'ailleurs presque toutes les semaines.

mercredi 12 avril 2017

en voiture simone, à saint-malo

Pour cette semaine spéciale Saint-Malo, on va parler de vieilles voitures. Vous vous attendiez à ce qu'on parle de bateau, de mer, tout ça ? J'ai pas de bateau. Par contre je peux dire que je vis en province, donc j'ai une voiture. Les voitures, ça pollue. Ouais, mais c'est mon autonomie à moi. Je n'ai JAMAIS vécu dans une grande ville, avoir le permis a été pour moi la première étape de mon émancipation. Quand on vit à Saint-Malo, bien sûr, on peut faire beaucoup à pied ou à vélo mais la voiture permet de découvrir des lieux assez magiques, où il n'y a personne. Allez, je lâche le morceau du pourquoi du comment ? En fait, j'écris cet article en collaboration avec Optic 2000 (Ooooptic deuuuhmiiiillle) (avec la voix de Johnny) pour le Tour Auto 2017 (rallye de voitures anciennes) qui passe à... SAINT-MALO ! Des vieilles bagnoles partout partout ! D'ailleurs, c'est peut-être pour ça qu'on a vu une Cadillac vert menthe à intramuros dimanche dernier. Elle était dingue. J'aurai pu dire au mec : "steuplé je peux faire des photos dans ton auto !" mais je ne l'ai pas fait. Passion voiture américaine.

lundi 10 avril 2017

découvrir saint-malo

Cette semaine je vais vous parler de la ville où je vis depuis maintenant 2 ans et demi : Saint-Malo. Cette ville est un grand hasard dans ma vie. Je n'y avais jamais pensé pour vivre. Après Saint-Brieuc, Brest, Quimper, je voulais quitter la Bretagne. Eh non. La vie a fait que je suis venue à Saint-Malo pour le travail en Septembre 2014. Depuis tout ce temps, je n'ai jamais trop parlé de la cité corsaire sur mon blog. Problème résolu, je lui consacre une semaine spéciale. Aujourd'hui, je vous propose de découvrir mon Saint-Malo, les endroits que j'aime le plus pour me promener. Mercredi, je vous annonce un évènement malouin (avec des bagnoles ouais) (et il y aura un concours). Pour finir, vendredi je partagerai avec vous mes bonnes adresses (vraiment MES bonnes adresses).